dust to dust ‹ zabini

Invité
avatar


Invité

dust to dust ‹ zabini   
Sam 10 Oct - 19:20
Selim Armani

Zabini

Prénoms : Selim Armani Nom de famille : Zabini Statut du sang : Sang-pur depuis plusieurs générations. Origine géographique : La famille Zabini est une famille de mélanges. Venant tout droit de Somalie à la base, elle n'a cessé que de se mêler à d'autres ethnicités. La mère de Selim est Indienne et son père est probablement plus Kényan que Somalien à présent. Autrefois habitant dans le district 1 (et à Londres avant la création des districts) la famille a du trouver refuge dans le district 5. Âge et date de naissance : Le 3 septembre à Londres Orientation sexuelle : Hétérosexuel Particularité : Loup garou depuis quelques mois Métier : Chasseur dans le district 5 Miroir de Rised : Lui, à la tête d'un groupe de rebelle, en train de renverser le Capitole. Est-ce trop demandé? Epouvantard : Une pleine lune. Epouvantard de la plupart des loup-garous. Patronus : Un lion Composition de la baguette : Bois de châtaignier, tige de dictame et 36,5 cm Tendance : Pro-ordre Featuring : Zakaria Khiare Crédits : angel dust


You are unique

Caractère Depuis tout jeune Selim souffre d'une instabilité émotionnelle. Un rien l'affecte. Il lui est arrivé de rester un an enfermé dans sa chambre, à faire le deuil de son hibou, se déscolarisant une année entière. En cas de colère, il est capable du pire. Il s'est battu tellement de fois avec ses camarades scolaires qu'on finit par lui assigner un professeur personnel pour ses dernières années à Poudlard. Selim souffre d'un trouble de la personnalité borderline. Il ne sait pas réfléchir et mettre ses idées dans l'ordre. Il ne pense pas ; il agit, simplement. Toujours sur le qui-vive. Les choses lui tiennent trop à coeur, il ressent les émotions beaucoup plus fortement qu'à la normale et il en souffre au quotidien.

Pourtant, Selim n'a jamais été du genre à rechercher la bagarre, malgré son tempérament colérique. Il subit beaucoup plus qu'il ne provoque. Il est intolérant à l'injustice. Il préfère simplement user de ses mains plutôt que de sa bouche. Et quand il parle, il parvient difficilement à mentir.


This is a new world

Le commencement des districts Selim l'a très mal vécu. Sa famille était parmi celles de sang-pur les plus influentes du pays et ils n'ont pas été épargné par cette division. Il a vécu un an dans le district 1, ravalant la sa fierté. Ils n'étaient pas dans de mauvaises conditions, loin de là. Ils étaient très riches, très respectés dans le district. Ils avaient des métiers plus qu'honorables. Mais ça, c'était avant que ne commencent les premiers Blood Games -le jour où tout bascula. Le jour où Ruya fut moissonnée et que la colère de Selim l'emporta sur tout le reste... Les parquant, lui et sa famille dans le district cinq. Depuis, il ne rêve que de vengeance. Et cette idée le ronge peu à peu, prennent bien que trop souvent le pas sur la raison.


Behind the mask

Pseudo oblivion Ton âge 20 ans Comment as-tu connu The Blood Games ?par Louise As-tu un double compte ? Nope Ton personnage est : Un inventé Une remarque ? Ce forum est magnifique    :luv:



Dernière édition par Selim Zabini le Sam 24 Oct - 11:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


Invité

Re: dust to dust ‹ zabini   
Sam 10 Oct - 19:20

L'Histoire

sans fin


And may the odds be ever on your favor



Histoire Ton regard se porta vers les autres jeunes hommes et jeunes filles qui s’alignaient face à l’estrade ; tu déglutis difficilement. Tu ne comprenais pas. Vous aviez toujours été très fidèle au Lord, en apparence. Vous aviez toujours soutenu ses choix, sans forcément être dans les premiers rangs, mais vous n’aviez jamais contesté ce pouvoir. Et pourtant, on vous a éjecté dans le district 1 sans ménagement. Avec amertume, tu soupçonnais que votre couleur de peau soit quelque part là-dessous. Malgré tous les efforts de ta famille pour se soumettre aux souhaits du Lord, ça n’avait pas suffi. Le pire, c’était probablement ce qui était en train d’arriver en ce moment même. Tu défiais du regard quiconque osait croiser le tiens. Tu te retenais. Tu avais pris des calmants. Tu te faisais suivre mais tu avais bien du mal à contrôler ton impulsivité. Au fond de toi, tu voulais exploser. Quelqu’un commença à faire un discours. Un sifflement strident déchira tes tympans. Tu te pris la tête dans les mains, te plia en deux, à deux doigts d’hurler. Tu étouffais. Tu te redressas soudainement en entendant le nom de ta petite sœur. Tes membres bougèrent sans que tu ne les commande. Tu te faufilas jusqu’à l’estrade, poussant sans ménagement quiconque osait te barrer la route. Tu n’avais pas ta baguette sur toi, mais tu hurlas que tu allais tous les tuer. Tu pris ton frère par le bras, le tirant avec toi. Il ne voulait pas. Tu le trainas quand même. Tu te souvins avoir reçu un endoloris avant de tomber à terre.
En reprenant connaissance, tu découvris qu’on avait attaché tes bras et tes jambes à un lit qui n’était pas le tien. Tu avais une télévision devant toi. Tu crus comprendre que quelqu’un s’était porté volontaire à la place de Ruya, ta petite sœur. Mais tu hurlais. Ou du moins tu le voulais. Un sortilège t’empêchait de t’exprimer comme tu le souhaitais. Tu gesticulais dans tous les sens. Le sang coulait aux endroits où les lanières te retenaient. Tu voulais insulter chaque personne qui daignait se présenter à ton chevet. Chaque médecin. Ils ne venaient jamais seul. Ils espéraient te calmer. Tu leurs crachais au visage. Tu pleurais de rage. Tu faussais leurs analyses. Hors de question pour toi de te laisser faire comme un bête de laboratoire. Tu connaissais tes problèmes, on t’avait déjà dit que tu avais un trouble de la personnalité borderline, pas besoin d’en rajouter une couche. Tu voulais revoir ta famille. Réduire en miettes le capitole pour ce qu’ils t’avaient fait. Faire une révolution. Tu agissais toujours excessivement. Tu n’y pouvais rien. C’était plus fort que toi.
Tu compris vite que tu devais faire une croix sur ta vie d’avant. Tu avais été assigné au district 5, avec Kassem, ton petit frère, Ruya, ta petite sœur et les autres membres de ta famille. Avec interdiction formelle d’en sortir. Tu les avais entrainés avec toi dans ta chute. Ta colère et ton impulsivité avait encore une fois prit le pas sur le reste.

*
* *

Tu l’avais attendu longtemps.
T’avais cru que votre histoire irait au delà de tout ça.


Tu nageais aussi vite que tes bras te les permettaient. Comme si t’espérais atteindre une terre si éloignée que plus personne ne pourra te demander de quel district tu venais. Tu aurais aimé fuir. Mais tu ne pouvais pas. Tu ne voulais pas abandonner ce qu’il y avait avec toi. Tu avais entraîné tes cadets. Tu devais les protéger. Les nourrir. Tu devais te venger. Envers le Capitole et envers tout ceux qui avaient fait de ta vie ce qu’elle était.



Elle n’était jamais venue. Ou en tous cas elle n’avait jamais essayé de te revoir. Tu t’en remis très difficilement –et même aujourd’hui, peut-être pas complètement. Tout marchait si bien, tout semblait fonctionner. Vous étiez deux grands noms de sang pur et personne n’était là à vous emmerder comme les couples mixtes. En changeant de district ça avait été un peu plus compliqué, mais vous aviez tenu tout de même. Alcyone venait de sortir de Poudlard à votre rencontre, et à peine tes yeux se posèrent sur elle que tu sus qu’elle serait tienne. Son sourire t’avait fait fondre. Ses yeux plus brillants que l’étoile dont elle portait le nom t’avaient enchantés. Elle n’avait pas un caractère facile, mais elle savait te calmer. T’apaiser. Te rendre aussi doux qu’un agneau. Et c’était un exploit en soit. Maintenant qu’elle n’était plus là, tu ne ressentais plus qu’un abîme, un trou sans fin au fond de ta poitrine. Tu savais que tu n’étais plus à grand chose des crises que t’avais pu avoir dans le passé –comme celle de la mort de ton grand frère. Alors pour combler le manque, tu nageais. Tu ne faisais que ça. Tu avais l’impression d’être dans une bulle. D’être hors de tout. Tu étais seul, il n’y avait personne pour te déranger… Jusqu’à ce qu’on te rappelle à l’ordre. Tu étais chasseur. Tu détestais ça. Tuer, même la plus petite des bêtes te répugnait. Et pourtant, c’est là tâche qu’on t’assigna, et tu n’avais pas le droit de te défiler. Tu courrais vite plus vite que quiconque. Tu étais un atout indéniable pour les chasseurs du district cinq. Même si rien ne t’écoeurait davantage que de savoir que tu tuais pour nourrir ceux qui t’avaient assassiné.

*
* *

Tu poursuivais un cerf avec le peu de discrétion dont tu étais capable. Tu n’étais pas sûr que le métier de chasseur fût celui qui te convienne le plus. Tu te faisais remarquer partout où tu passais, bien malgré toi. Tu étais grand, tu marchais bruyamment, tes yeux semblaient percer l’âme de quiconque osait s’aventurer dans ton regard. Tu faisais peur. Les gens du district cinq te prenaient pour un ancien prisonnier d’Azkaban. Tu avais une sale réputation. Tu avais des amis, des collègues, mais bien peu comparé au nombre de personnes qui te craignait. On racontait des histoires sur toi, que tu te transformais en monstre la nuit pour manger les enfants. Ils n’avaient pas entièrement tort sur ce point. Un soir alors que tu montais la garde près d’un campement de résistants tu dus assister à ton premier bain de sang. Plus tard, tu prias tous les dieux que tu connaissais pour les remercier d’avoir épargné ta famille, qui était restée en ville ce soir là. Une meute de loup garou s’était aventurée dans votre refuge et avait réduit à néant le moindre signe de vie qu’ils avaient rencontré. Toi, t’avais essayé de les défier, pauvre fou. Tu y étais allé à mains nues. Tu avais vu le chef de meute, le plus grand, le plus imposant. Tu avais décrété qu’il était le tien, et que tu ne le laisserais pas s’en sortir vivant. Mais sur la vingtaine de résistants vous étiez deux survivants, deux blessés graves. Deux atteints, gisant parmi les cadavres de vos camarades. Deux loup-garou.

Tu te juras de te venger de lui. Tu avais entendu un nom se murmurer : Greyback. Tu n’avais pas vu sa forme humaine, mais tu savais qu’il ne mourrait que de ta main. Tu ne vis personne pendant des mois. Tu n’osais plus adresser la parole à qui que ce soit. Tu avais peur de devenir cette bête de foire. Tu avais peur de les blesser. L’autre survivant de ce massacre, tu ne lui jetas même pas un coup d’œil. Tu ne tenais pas à te faire un ami dans la souffrance. Les bois étaient devenu ta deuxième maison, tu y restas bien trois mois, le temps de te faire à ta nouvelle condition. Puis un jour, tu te décidas à rentrer. On t’accueillit tel un… lâche. Ta version de l’histoire, peu de gens y croyaient. Tu ne voulus pas leur dire que tu étais devenu un monstre. On pensait que tu avais fuis le combat. Même Kassem ne voulait plus entendre parler de toi. Seule Ruya voulait bien te croire. Après tout, si tu avais fait tout ça, c’était pour elle, et pour personne d’autre.

La vie reprit son cours. Le nom de Greyback s’ajouta à la liste interminable des gens que tu voulais voir mourir de ta main. Tu chassais, nageais, protégeais ta famille. Et les nuits de pleine lune, tu faisais frémir le village entier, enchaîné à un arbre dans les bois, de la main de ta sœur, toujours dans l’incapacité de contrôler ta forme de loup-garou.




Dernière édition par Selim Zabini le Sam 24 Oct - 11:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


Invité

Re: dust to dust ‹ zabini   
Sam 10 Oct - 19:30
:luv: :luv: :luv:
Revenir en haut Aller en bas
She walks in starlight in another world
avatar


Alcyone L. Yaxley
∞ Parchemins : 383

Re: dust to dust ‹ zabini   
Sam 10 Oct - 21:23
Tu as craquéééé

Bienvenue par ici :sweet:

_________________
LIVE AND LET DIE
When you were young and your heart was an open book, you used to say live and let live. You know you did. But if this ever changin world in which we live in makes you give in and cry say live and let die. Live and let die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


Invité

Re: dust to dust ‹ zabini   
Sam 10 Oct - 23:44
Les amouuuuurs I love you I love you I love you I love you

Merci :luv:

bb:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Alecto T. Carrow
∞ Parchemins : 101

Re: dust to dust ‹ zabini   
Dim 11 Oct - 11:23
Bienvenue ici !

Ton personnage à l'air génial ! :/o:
J'ai hâte de lire son histoire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


Invité

Re: dust to dust ‹ zabini   
Dim 11 Oct - 16:47
Merci Alecto I love you
Revenir en haut Aller en bas
La liberté de l'aigle en plein vol
avatar


Oscar C. Diggory
∞ Parchemins : 562

Re: dust to dust ‹ zabini   
Dim 18 Oct - 16:12
Zabini :**:

Cela fait une semaine que tu as commencé ta fiche, comme elle n'est toujours pas finie tu es désormais dans les fiches en danger. Tu as une semaine de plus pour la terminer, sans quoi nous seront obligés de la supprimer.

N'hésite pas à demander un délai si tu en as besoin :sweet:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


Invité

Re: dust to dust ‹ zabini   
Sam 24 Oct - 11:02
Je m'active pour la finir avant demain (je pensais avoir plus de temps cette semaine, je m'en excuse) mais si ce n'est pas le cas je vous demanderais un délai supplémentaire, je pense I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Alecto T. Carrow
∞ Parchemins : 101

Re: dust to dust ‹ zabini   
Sam 24 Oct - 11:34
Ca marche Selim :sweet: bon courage pour la fin de ta rédaction

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


Invité

Re: dust to dust ‹ zabini   
Sam 24 Oct - 11:52
Merci I love you bah en fait j'ai fini Arrow
Revenir en haut Aller en bas
I am the master of fright
avatar


The Blood Master
∞ Parchemins : 168

Re: dust to dust ‹ zabini   
Dim 25 Oct - 20:28

District 5



∞ Ce Zabini boderline nous intrigue ! Nous avons hâte de le voir en action !


Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation.

Tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous. Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller à l'état civil pour tous les recensement et demandes en tout genre (avatars, rang, logement, métier...). C'est dans ce coin que ça se passe.

Ensuite pense à ouvrir ton sujet de relations afin de te créer des liens avec toute la communauté de TBG. Il y a aussi la gestion des rps que tu trouveras par ici. Tu vas pouvoir organiser tes réponses mais aussi demander aux autres de rpotter avec toi dans leurs sujets.

D'autre part, pense à acheter un hibou car tu pourras en échanger avec les membres du forum juste là.

Toute l'équipe de the Blood Games te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu te plairas avec nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodgames.forumactif.org



Contenu sponsorisé

Re: dust to dust ‹ zabini   
Revenir en haut Aller en bas
 

dust to dust ‹ zabini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...
» DUST TO DUST א d.l.
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» DUST : 1947, les alliés ont merdé : la 2ème GM n'est pas finie.
» Dust Ball

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blood Games :: Les Papiers du Ministère :: Quel est ton district ? :: Fiches de nos fantômes-