Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett

Invité
avatar


Invité

Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Dim 18 Oct - 12:20
Taliesin Drake

Prewett

Prénoms : Taliesin, comme le barde-poète gallois mythique, dépeint comme un magicien, parfois maître de Merlin, siégeant à la cour du Roi Arthur selon les sources. Il n’est pas mécontent de ce prénom, pas plus que de l’autre, Drake, venant directement du vieux norrois pour « dragon ». Plutôt prémonitoire. Nom de famille : Prewett, comme son père, et le père de son père, et ainsi de suite... Statut du sang : Sang-mêlé. Origine géographique : Il est né dans le comté de Gwynedd, au Pays de Galles, où montagnes et dragons se côtoient. Âge et date de naissance : Né le 1er Janvier 1955, il a maintenant 26 ans, et n’est pas mécontent d’avoir échappé aux maudits Blood Games. Orientation sexuelle : Plutôt bisexuelle, s’il devait entrer dans une case. Particularité : Animagus, capable de se métamorphoser en hermine, dont le pelage d’été tire franchement sur le noir, mais dont le pelage d’hiver est d’un blanc immaculé. Métier : Dresseur de dragons. Miroir de Rised : Retrouver sa famille autour de la vielle cheminée de leur maison galloise en pierre, que toute cette horreur ne soit qu’un rêve... Ou plus sobrement, que quelqu’un mette fin à cette terreur, peu importe si les sang-purs veulent garder leur supériorité, il s’en fiche. Taliesin ne rêve que de tranquilité et de dragons. Epouvantard : Ses parents morts : fait. Le pire qu’il puisse arriver à présent est que son cher petit-frère, auquel il tient tant, finisse parmi les tributs des Blood Games. Qu’il meure ou gagne, cela importe peu, il le perdrait tout autant. Patronus : Une hermine. Animal solitaire une grande partie de son temps, furtif, rapide, rusé, pouvant faire preuve de courage et de force. Composition de la baguette : Aulne, ventricule de dragon, 27,8 centimètres, relativement souple. Tendance : Neutre affiché, à tendance pro-ordre. Animal de compagnie : Une petite chouette effraie, mâle, répondant au doux nom d’Archimède. Featuring : Colin Morgan. Crédits : L’avatar est de moi, Aslak.


You are unique

Caractère Grandir à l’ombre des Verts Gallois et descendre des Prewett a teinté son caractère ; paisible, enclin à ne pas chercher les ennuis. On le devine discret, introverti, docile, voire timide. Peu soupçonnent pourtant la passion qui peut l’habiter lorsqu’entre en compte des sujets qu’il aime. Taliesin est calme, doux, doté d’une certaine sagesse, mais sa tendance à penser avant tout aux autres peut le mener à agir, la plupart du temps dans l’ombre. Pourtant, il prend rarement parti, préférant vivre sa petite vie consacrée aux dragons, à sa chouette, et à sa famille. Cette dualité peut se dévoiler de façon violente, quand son but est de protéger notamment. Si ce genre de fin n’entre pas en compte, il préférera fuir s’il estime ne pas être à la hauteur. Il fonctionne surtout à l’instinct, et fait ce qui lui semble juste en chaque instant. Il exprime rarement ses émotions, ayant compris depuis tout petit que si les autres arrivent à nous manipuler, c’est grâce à cette faille – que Taliesin ne peut contrebalancer par un fort caractère. Il se sent mieux auprès de la nature, des dragons, des animaux, qu’auprès des hommes.


This is a new world

Le commencement des districts Je n’en cru pas mes oreilles lorsque j’entendis l’annonce. Séparer les gens, suivant la pureté de leur sang, me rappelait étrangement un certain moldu qui sema la terreur durant une bonne dizaine d’années avec ces idées radicales de race supérieure. Que les sang-purs se pensent supérieurs, soit, mais leurs mesures trahissaient la mégalomanie du Lord. Notre foyer dû suivre le reste de la famille Prewett, qui fût jugée comme traître après avoir aidé un rebelle. Par mesure de sécurité, je pense, nous fûmes tous contraints de déménager pour le District 5. Suivant la logique, nous, petits sang-mêlés, aurions dû finir dans le 3 mais au moins, nous étions réuni et pouvions compter sur la famille. La peur courrait partout entre les hameaux éparses qu’il a fallu agrandir pour accueillir tous les déportés. Car c’était ce que nous étions, ni plus ni moins. Pourtant, je conservais une étincelle d’espoir, l’espoir d’avoir la tranquillité, même s’il fallait travailler dure pour gagner son pain. La suite des évènements ne fit que me détromper ; jamais nous ne serions en paix...


Behind the mask

Pseudo : Aslak of Albion pour la version longue. Ton âge : 20 ans. Comment as-tu connu The Blood Games ? Par facebook, quelqu’un cherchait un scénario, alors j’ai suivi, et maintenant je cède à la tentation. As-tu un double compte ? Nope, pas encore. (a) Ton personnage est : Un inventé. Une remarque ? Le coin est vraiment magnifique. *-*



Dernière édition par Taliesin D. Prewett le Dim 1 Nov - 18:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


Invité

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Dim 18 Oct - 12:20

L'Histoire

sans fin


And may the odds be ever on your favor



Histoire On le sait Prewett dès le première abord, tant il représente l’idée que l’on se fait de cette famille. Tranquille, sans histoire. Et pourtant.

Les Prewett font parti de ces familles de sang-purs, depuis des générations. Mais lui, Taliesin, est la preuve que cette pureté de sang ne fût « qu’un hasard ». Aucune personne de cette famille ne jeta son dévolu sur un moldu. Personne, sauf le père de Taliesin, Glenn, qui tomba sous le charme d’une femme des plus ravissantes, Georgiana Sharpe. Premier Prewett à sauter le pas, il put compter sur sa famille pour le soutenir. C’est ainsi que Taliesin vit le jour, après le mariage de ses parents. Il ne fût pas le seul à naître de cet amour, il eût un petit-frère des années plus tard. Installés au Pays de Galles, sur les terres maternelles, Taliesin fût très tôt confronté aux dragons. Trop tôt, selon sa mère, qui malgré une facilité déconcertante à accepter le monde magique, n’en resta pas moins protectrice. Comprenant la fascination de son fils pour les créatures magiques, et en particulier les dragons, son père fit son possible pour satisfaire cette passion naissante. Au fur et à mesure que le petit grandissait, Glenn était surpris de découvrir jour après jour que le fort instinct de son fils lui permettait des choses étonnantes avec les animaux. Vers l’âge de dix ans, Taliesin se fit accepter d’un Vert Gallois, tout seul, comme un grand. Pour un enfant, sang-mêlé, né dans une famille sans affiliation avec les dragons, il faisait preuve d’une belle maîtrise. Ce qui ne l’empêchait pas, à côté, de faire des gaffes avec sa magie alors qu'il était à deux doigts d'entrer à Poudlard.

Taliesin eu aussi conscience plutôt rapidement d’être différent de ses cousins-cousines sang-purs. Une partie de sa famille était moldue, après tout. Certaines choses étonnantes pour des sorciers étaient communes pour lui. Cependant, personne ne lui faisait de remarques, alors il estima avoir autant sa place que quiconque dans le monde des sorciers. Et il le pense toujours d’ailleurs ; né-moldu, sang-mêlé, ou sang-pur, rien n’a d’importance en dehors de ses propres actions.

Il reçut sa baguette pour son entrée à Poudlard, où il se retrouva dans la maison Poufsouffle. Une chose qui allait de soi. Sa scolarité se passa sans heurt. Il fût discret, comme en tout temps. Le Quidditch ou ses notes ne le firent pas briller, il était dans la moyenne partout, quoique dans la moitié supérieure lorsqu’il était question de nature. Or, en soins aux créatures magiques bizarrement, il excellait... Cette passion qui l’accompagnait depuis l’enfance fit orienter ses études et ses recherches personnelles vers les animaux magiques. Et d’ailleurs, plus il en apprenait sur les dragons, plus il les aimait. Malgré leur dangerosité, les légendes qui leur étaient attachés, la cruauté sans nom de certaines espèces. Il se souvenait de nuits passées à lire, et des cours du lendemain où sa baguette à ventricule de dragon ne l’écoutait qu’une fois sur deux.

Une autre partie de ses nuits étaient consacrées au développement d’une capacité particulière. Il voulait devenir un animagus. Peu importe ce qu’il serait, il voulait découvrir le monde sous un autre regard, se sentir plus proche de la nature qu’il ne pouvait l’être, faire partie d’elle. A y réfléchir, quelque part, en référence aux vieux ouvrages, il tenait plus du druide que du sorcier. Ses efforts furent continus durant ses quatre dernières années à Poudlard, mais il n’atteint pleinement son but qu’encore une année plus tard. Changé en hermine, la même forme que son patronus, il passa des heures à gambader dans l’herbe.

C’est à 20 ans, en 1975, qu’il fit le voyage en Roumanie pour étudier de plus près les dragons. C’est aussi à cette occasion qu’il fit l’acquisition de sa chouette effraie, Archimède. Il y resta plus d’un an, et apprit plus de choses durant ce laps de temps que depuis sa naissance. Tout est parti de cette espèce d’instinct qui lui dictait ses attitudes ; quand approcher et quand reculer, quand s’immobiliser, quand faire un pas. En revenant en Grande-Bretagne, il se dirigea droit vers les Hébrides, pour ses Noirs. Il ne put cependant rester que peu de temps en ce lieu, car la mort de Dumbledore vint tout chambouler. Il fût pressé de rentrer auprès de sa famille, désormais installée près de Londres. Tout ne faisait qu’empirer. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il se retrouva, avec ses parents et son petit-frère alors âgé de 15 ans, dans le District 5, suivant les autres Prewett. Sa cousine Molly était mariée quelques années auparavant à un Weasley, et cette famille aussi se retrouva immédiatement dans le District 5. On ne tarda pas en se serrer les coudes, et les rumeurs d’un conflit se firent vives.

Lorsque la guerre civile éclata, aussi brusque qu’un orage d’été, il sût que le monde s’écroulait pour de bon. Sortant de son tempérament de Prewett, son père n’hésita pas à se mêler aux combats. Taliesin fût chargé de protéger sa mère et son petit-frère, dont le sang impur interdisait désormais l’accès à Poudlard. Il ne pût en sauver qu’un des deux. Alors qu’ils remontaient vers le nord, quelques Mangemorts les attaquèrent sans vergognes, et avec un plaisir non dissimulé. Il pût protéger son petit-frère, le contraindre à fuir, n’importe où mais fuir. Seulement, leur mère tomba dès les premières minutes de l’affrontement. Suite à un combat acharné, il réussit lui aussi à fuir, après avoir mis en déroute quelques agresseurs. Il prit volontairement une autre direction que celle de son petit-frère, grand bien lui fasse ; des longues heures et peu de repos plus tard, il tomba sur un autre sorcier.

Épuisé et blessé par l’affrontement précédent, il n’était pas dupe quant à ses chances de survie. Il tenta de nouveau de prendre la fuite, mais le sorcier ne lui facilita pas la tâche. Taliesin songea sérieusement sa dernière heure arriver. C’est alors qu’il perçut un son improbable, un son qu’il n’avait plus entendu depuis longtemps. Les ailes d’un dragon. Un battement fort et puissant. Levant les yeux, alors qu’il croyait tout espoir perdu la seconde d’avant, il vit une forme noire passer au-dessus d’eux. Le jeune sorcier profita de l’instant d’inattention de son adversaire pour se relever et amorcer une fuite, se changeant en un instant en hermine. Mais une chose l’empêcha de mener à bien cette action. Ses yeux se posèrent sur le sorcier bouclé, puis sur le Noir des Hébrides sauvage et visiblement non satisfait de morts précédentes. La créature avait l’odeur de chaires carbonisées. Revenant à sa vraie forme, il se précipita pour faire fuir le dragon avec le peu de forces qui lui restait. Il dû user de sortilèges qui brûlèrent ses dernières ressources.

Le dragon battit en retraite, et le brun remercia de tout son cœur sa connaissance de ces animaux. Il aurait pu le laisser tuer le sorcier, mais il ne l’a pas fait. Il se serait senti coupable. Éreinté, il observa un temps infini le sorcier si puissant de tout à l’heure, qui se vidait à présent de son sang par les blessures infligées par les griffes du Noir. Ces secondes, ou ces minutes d’immobilité furent d’un autre espace-temps. Sauver la vie de l’homme qui en voulait à la sienne, Taliesin est resté fidèle à ses propres principes. Reprenant ses esprits en entendant l’arrivée d’autres hommes, il prit la fuite à toutes jambes, s’étonnant lui-même. Il n’entendit plus jamais parlé de ce sorcier.

Les années suivantes furent éprouvantes. Après avoir retrouvé son frère, ils subsistaient comme ils le pouvaient. Leur père était mort durant cette foutue guerre. L’instauration des Blood Games, et la peur que lui ou son jeune frère soit choisi, ne le quittèrent plus. Il y a deux ans, il sauta sur l’occasion d’un poste auprès des dragons, désormais concentrés dans une réserve au cœur de l’Ecosse, à la limite des Districts 3 et 5. Dresseur de dragons, qu’il sera. Bien qu’il sache que son travail n’a pour but que de créer des tueurs, il préfère être près d’eux. Son petit-frère ne comprend pas vraiment ce retournement ; pour lui, Taliesin prend part au massacre. Mais du point de vue du grand, qui a hérité de la vision de Prewett, ce qui doit arriver arrivera.


Dernière édition par Taliesin D. Prewett le Dim 1 Nov - 18:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Alecto T. Carrow
∞ Parchemins : 101

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Dim 18 Oct - 12:31
Bienvenue à toi encore une fois
Ton personnage promet vraiment d'être trop chouette ! J'ai hâte de lire l'histoire et tout.
Si tu as des questions surtout n'hésite pas!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


Invité

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Dim 18 Oct - 13:03
Merciiiii !! :hearty:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


Invité

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Dim 18 Oct - 20:04


Bienvenue et bonne chance avec ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
She walks in starlight in another world
avatar


Alcyone L. Yaxley
∞ Parchemins : 383

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Dim 18 Oct - 21:27
Bienvenue par ici :**:

Bonne rédaction de fichette Merlin ! Euh... Drahounet

_________________
LIVE AND LET DIE
When you were young and your heart was an open book, you used to say live and let live. You know you did. But if this ever changin world in which we live in makes you give in and cry say live and let die. Live and let die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


Invité

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Lun 19 Oct - 15:28
Merci les filles ! :45:
Revenir en haut Aller en bas
La roux tourne...
avatar


Robyn B. Weasley
∞ Parchemins : 108

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Lun 19 Oct - 15:39
ENCORE BIENVENUE COUSING !

Wesh, bienvenue dans la mifa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I am the master of fright
avatar


The Blood Master
∞ Parchemins : 168

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Lun 19 Oct - 23:49

District 5



∞ Ta fiche est parfaite ! :**: Tu as très bien intégré l'histoire, ton don, le personnage fait rêver ! Vraiment, bons jeux à toi !


Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation.

Tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous.  Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller à l'état civil pour tous les recensement et demandes en tout genre (avatars, rang, logement, métier...). C'est dans ce coin que ça se passe.

Ensuite pense à ouvrir ton sujet de relations afin de te créer des liens avec toute la communauté de TBG. Il y a aussi la gestion des rps que tu trouveras par ici. Tu vas pouvoir organiser tes réponses mais aussi demander aux autres de rpotter avec toi dans leurs sujets.

D'autre part, pense à acheter un hibou car tu pourras en échanger avec les membres du forum juste là.

Toute l'équipe de the Blood Games te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu te plairas avec nous  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodgames.forumactif.org



Contenu sponsorisé

Re: Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett   
Revenir en haut Aller en bas
 

Never laugh at live dragons # Talisesin Prewett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» Exposition Dragons...
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blood Games :: Les Papiers du Ministère :: Quel est ton district ? :: Fiches de nos fantômes-