Honte, insolence & étourderie<Aidan&Robyn>

La roux tourne...
avatar


Robyn B. Weasley
∞ Parchemins : 108

Honte, insolence & étourderie<Aidan&Robyn>   
Mer 18 Nov - 20:21
Honte, insolence & étourderie


Des drapeaux aux couleurs du Capitole et des bloodgames avaient poussé durant la nuit. La place principale du District 5 était noire de monde. Jour de marché. Jour de Moisson. Des sorciers du district 5 obligés de montrer leur têtes, des pacificateurs obligés de contrôler la « fête ». Robyn n'en avait rien à foutre de ces belles gueules de mangemorts pacificateurs. Ils étaient chez elle. Dans son district. La jeune rousse avait un horaire a respecter. Elle allait s'y tenir malgré la « réjouissance » des événements. Elle avait aidé dès l'aube à monter leur étalage. Le temps d'une journée, Robyn abandonnait la pêche pour être derrière un comptoir. Robyn appréciait s'occuper du marché. Elle avait plaisir a parler avec des gens, se raconter les derniers potins, se laisser draguer tendrement parfois, comme si tout allait bien. Ce jour était pourtant pour Robyn, un jour d'espoir. Elle espérait revoir sa soeur. Il était prévu que les gagnants des jeux se pavanent dans la rue à saluer le peuple avec un sourire faussement bienveillant sur le visage. Tout en travaillant et en discutant, elle avait lorgné la foule à la recherche d'une chevelure similaire à la sienne. Elle avait pourtant aperçu de loin le gagnant des premiers jeux qui faisait des photos avec les passants. C'était un ancien membre du district 1 assez mignon mais complètement inintéressant. Il avait gagné sauvagement les jeux. Dans ses souvenirs, ils avait tué une jeune fille à peine plus âgée qu'elle. Tout ça était un peu flou puisqu'elle refusait de regarder les jeux. Mais elle ne pouvait pas lui en vouloir. Il avait le droit de vivre comme tous les autres, comme sa sœur. Elle aussi avait sûrement du tuer des tributs. Robyn ne préférait pas savoir. Mais tous les deux, ils avaient accepté la marque des Ténébres, alors par leurs actes Robyn n'éprouvait aucune sympathie pour eux. Même pour sa soeur. Elle l'avait tellement décue. Cependant, la voir pouvait sans doute lui remettre du baume au coeur. La famille reste la famille. Beau Malheur.

Armée d'un bonnet et de ses gants, Robyn tentait de se réchauffer en ne s'arrêtant pas de bouger. Quand il n'y avait personne, elle sautillait sur place. Avec son collègue, ils discutaient de tout et de rien. Edmond était papa d'un petit bout de trois ans. Sa femme avait été tuée par les mangemorts lors de la Grande Bataille. Son enfant était tout ce qui lui restait. Edmond et elle s'entendaient a merveille. La perte d'un être cher les avaient sûrement rapprochés. La mère de robyn gardait souvent la petite puce lorsque son père travaillait. Avec Robyn, ils avaient pour obligation de ne jamais s'arrêter de sourire, ni d'être de mauvaise humeur. C'est grâce à la lumière qu'on chasse les cauchemars lui avait-il dit un jour. Et il avait totalement raison. Les gens avaient besoin de lumière pour survivre. Surtout en ces jours sombres. Les Bloodgames était l’événement le moins attendu de l'année pour tout les districts. Sauf pour le Capitole. Dans leur échoppe de fortune ils avaient réussi à rafistoler un vieux poste radio qui diffusait la seule radio autorisée : celle du capitole. Ainsi, de leur échoppe, s'échappaient note de musiques. En grande partie l'animateur passait de la musique classique et des chants autorisés par Voldemort lui-même. Comme si un être dépourvu de bienveillance pouvait apprécier la musique...

Alors qu'armée d'une caisse en bois remplie de poisson, Robyn fut tirée vers l'arrière par un pacificateur. Elle le dévisagea et son air interloqué amena le pacificateur à lui dire qu'il fallait qu'elle fasse une photo avec Monsieur Callaghan. Robyn déposa son regard insolent sur le vainqueur des premiers jeux et dit : « Non, désolée, je suis occupée, je travaille pour survivre, moi. ». Comme si un pauvre type au joli minois pouvait l'obliger a perdre son temps. Non, non, non, c'était mal connaître la jeune Weasley. Le pacificateur insista d'une voix ferme et Robyn renchérit : « Non, désolée. De un je n'ai pas envie de poser à côté de monsieur fanfreluche et ensuite, je n'ai pas envie de vous sourire à vous » dit-elle en balayant l'assemblée des pacificateurs du regard. La foule alertée par la discussion qui s'échauffait s'approcha autour d'eux. Évidemment, les curieux étaient ravis de voir un membre de leur district tenir tête au pacificateurs. D'ailleurs certains d'entre-eux ajoutèrent qu'elle avait raison et il y eu même des applaudissement. Robyn ne jeta pas un regard sur ''Franfreluche'' et retourna à son comptoir. C'est alors qu'elle sentit dans son dos la pointe d'une baguette. Les pacificateurs la menaçaient.  Elle poussa un soupir d'exaspération : « Mais oui, évidemment que je vais poser avec fanfreluche. Suis-je bête ! J'aurais du penser que oser dire non m'apporterai des ennuis, veuillez m'en excuser ! » dit-elle, ironique. La foule eu un petit rire contrairement au pacificateur. « Faites attention à ce que vous dîtes Miss Weasley. » Toujours avec sa caisse en bois, Robyn s'excusa d'un sourire faussement innocent et se posta à côté du vainqueur.  Il sentait le parfum, ce qui asphyxia légèrement Robyn. Le photographe se mis en face d'eux et annonça le décompte à 3. « 3...2... » Robyn dévoila son plus beau sourire ainsi que ses dents blanches « 1... » et la caisse en bois lui échappa des mains. Le poisson se rependit sur les pieds de fanfreluche. La foule éclata d'un rire franc et même certains pacificateur portèrent leur main à la bouche pour cacher leur sourire. Robyn plongea ses iris bruns dans ceux de Monsieur Callaghan : « Je suis tellement désolée, c'était lourd, ça m'a échappé des mains ». Flash. Photo prise. Et sans sourire. Pour Robyn s'était gagné. La tête haute elle souriait bêtement de sa petite victoire. C'est alors que le photographe s'écria : "Quelle magnifique photo de couple !" Robyn failli s'étrangler.


Color Code:
 
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Honte, insolence & étourderie<Aidan&Robyn>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» l'etudiant haitien typique est une honte nationale:
» J'ai honte
» Avez -vous honte parfois ?
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» réveil en retard ou l'art d'avoir la honte (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blood Games :: Le Royaume Uni :: District 5-