Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?


avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Sam 26 Déc - 13:23
Céleste Aurora

Black

Prénoms : Céleste Aurora Nom de famille : Black Statut du sang : Pur Origine géographique : Grande-Bretagne Âge et date de naissance : 13 décembre 1960, 20 ans Orientation sexuelle : Pardon ? De quoi parlez-vous ? (probablement bisexuelle) Particularité : Aucune Métier : Je n'ai pas été élevée pour travailler. Mais si je le pouvais, j'aimerais beaucoup écrire pour la gazette. Miroir de Rised : Mes parents fiers de moi, tandis que j'ai épousé un sang pur bon et aimant. Epouvantard : Ma propre image, couverte de bleus, la maque de mon alliance témoignant que je ne l'ai plus, reniée par ma famille. Patronus : un chat Composition de la baguette :Bois d'Acacia, plume de phoenix, 28cm, plutôt flexible Tendance : Pro-ordre | Pro-Mangemort | Neutre Animal de compagnie : Une chatte couleur cendre nommée Shadow   Featuring : Nina Dobrev Crédits : Obsession


You are unique

Caractère
Le visible
Perfectionniste • Intelligente • Maniaque • Élitiste • Perspicace • Sarcastique • Intransigeante • Hautaine • Mature • Responsable • Insatisfaite • Suffisante • Fière • Élégante • Misanthrope • Ambitieuse •
L'invisible
• Sensible • Attentionnée • Rêveuse • Possessive • Solitaire • Soucieuse • Anxieuse • Fidèle • Forte • Fragile

L'apparence. Depuis toujours l'apparence est primordiale. Durant toute mon enfance et encore à présent, on m'a destinée à une union importante afin de perpétuer la lignée de sang pur. J'ai appris très tôt à discerner le visuel de l'intérieur, les émotions des intentions. Je suis devenue experte dans l'art de la dissimulation de toute chose non admise en public, de la discrétion, de l'élégance. J'ai maîtrisé durant l'adolescence l'art de l'ironie et du sarcasme afin de faire passer les messages négatifs et mon ressentit sous couverture.
Pourtant, derrière cette façade fière, forte et élitiste je suis profondément en manque de confiance, en moi, aux autres. Je n'ai connu que la méfiance, la jalousie et la méprise dans les regards. Mais surtout, je n'ai grandi que face à la déception et toujours plus d'attente de ceux qui devaient être mes modèles. Je suis désespérément en recherche de reconnaissance et d'amour, si bien que j'ai toujours peur de mal faire, de décevoir, de ne pas être à la hauteur. De cela vient mon tempérament anxieux, que je cache derrière une froideur lisse.
Rêveuse en secret, je me suis très tôt évadée dans mes rêves, la tête dans les étoiles pour oublier la fardeau du quotidien de l'enfant unique que j'étais, j'en ai développé une passion terrible pour les livres, comme autant de mondes dans lesquels se blottir.
Je suis leur seul héritage, le seul espoir, et sur mes épaules reposent leurs doutes, leur attentes.
Je sais que je ne suis pas à la hauteur, je ne leur suffit pas. D'ailleurs, à qui pourrais-je suffire, après tout.  


This is a new world

Le commencement des districts

- À quoi bon se poser des questions, c'est ainsi, et le haut du panier, c'est nous. Il n'y a donc aucune inquiétude à avoir.

Je regarde fixement le crépitement du feu dans la cheminée tandis que mon père et l'un de ses amis, mangemorts tout deux, discutent du nouveau système que le seigneur des ténèbres est en train de mettre en place. J'ai osé soulever quelques questions, sans aucune prise de partit, simplement par curiosité. Mais une fois encore mon intérêt a été écourté. Ma mère me jette un regard réprobateur en pinçant les lèvres. Ce n'est pas à moi de discuter de choses si importantes, je dois laisser les hommes parler politique.

L'arrivée des Districts, je la vis bien à l'abris au Capitol, mise à l'écart de toute discussion sérieuse concernant ce changement. J'ai beau sortir tout juste de Poudlard avec un palmarès de O à en faire pâlir un Serdaigle, l’important c'est que je suis jolie, majeure et bonne à marier.
L'objectif de ma vie, cela reste mon futur mariage, l'alliance possible entre deux grandes familles. On se moque bien de mon avis, du fait que je trouve l'idée de ces jeux barbare. Que je trouve le fait de séparer la population en district et d'y confiner les gens à l'intérieur étrange. Je me contente de sourire et de faire ce que l'on me demande, tout ce que je souhaite, c'est éviter au possible les représailles douloureuses en cas de déception rapport à ma conduite.


Behind the mask

Pseudo Calisla Ton âge 24 ans Comment as-tu connu The Blood Games ? Via un partenariat puis un ami qui m'en a reparlé As-tu un double compte ? Nope Ton personnage est : Un inventé (mais j'aime me rattacher à une famille existante ) Une remarque ? C'est beau, c'est cool, c'est original, j'adore !


_________________


Dernière édition par Céleste A. Black le Mar 29 Déc - 23:55, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Sam 26 Déc - 13:24

L'Histoire

sans fin


A new Star in the Black Sky



They think they are Royals, so they need an Heir


Je suis la sixième tentative. Par cet acharnement, il est tout à fait logique de penser que je suis foncièrement voulue, désirée. Mais j'incarne à la perfection le paradoxe de l'échec dans une réussite. Ma première erreur fut de naître telle que je suis.

- Ton nom devait être Rigel. La sixième étoile la plus brillante. Mais après avoir perdu cinq fils il a fallut que tu sois une fille.

Je fixe le sol, cognant le bout de mes pieds l'un contre l'autre dans mes chaussures vernies, la mine déconfite. J'ai six ans et j'apprends à devenir une épouse parfaite, parce qu'il n'y a qu'à cela que je peux servir. Malgré tous mes efforts, je n'apprends pas assez vite, alors ma mère se laisse parfois aller à me rappeler l'échec de mon existence.

Après trois fausses couches et deux enfants morts à la naissance, la santé de ma mère en terme de procréation ne pouvait permettre une septième tentative. Je suis une déception. On me nomme Céleste, car indigne de porter le nom d'une étoile en raison de ma nature féminine décevante, je reste tout de même une Black. Mon second prénom, Aurora, s'accorde à l'heure de ma naissance ainsi qu'au prénom de ma mère, née Flint. Pas maternelle dans l'âme, ma mère me confie bébé au soin d'une nourrice qui me suit durant toute ma petite enfance. Ce n'est que lorsque j'ai la capacité de parler, d'écouter attentivement et d'apprendre, que ma mère prend son rôle de "formatrice", comme j'aime le dire. Si je ne peux perpétuer le nom de ma noble famille, je dois être en mesure d'épouser un nom au moins aussi digne du mien.

- Heureusement que tu es jolie, sans quoi nous serions dans de beaux draps. Impero.

Ma mère en a eu assez de devoir patienter pour que je réussisse son exercice. Immédiatement, un sentiment de plénitude s'empare de moi, je flotte, je suis parfaitement détendue et je marche, salue et fait la révérence comme une marionnette au bout d'un fil. Ce sortilège est tellement traître. J'en redemande, j'aime ce sentiment agréable, il me sécurise. Et puis dans ce cas là, ma mère est satisfaite du résultat, je semble être à la hauteur.

♦♦♦

- C'est ça, pleurniche, tu n'es bonne qu'à ça, et à irriter mon existence à jouer bêtement dans tout l'étage. Ah si j'avais eu un fils il ne serait pas aussi douillet et faible. Glacius.


Le parfait dosage du sortilège détourné en système de punissions me glace des pieds à la tête. Je ne me transforme pas en glaçon mais je frissonne de tout mon long à en avoir mal dans chaque muscle. Je tente de réprimer mes sanglots et laisse échapper une bouffée d'air glacé tandis qu'une larme se cristallise sur ma joue. J'ai sept ans et je connais déjà une multitude de sortilèges ainsi que les moyens astucieux de les utiliser dans la douleur, avant même de développer mon propre don.

Mon père, Antarès, porte parfaitement son prénom signifiant "comme Arès", le dieu grec de la guerre. Aujourd'hui directeur du département de la justice magique, il était à ma naissance dans la Brigade de la Police Magique. Un homme froid, sévère, intransigeant et porté sur les sortilèges de punissement, ayant le magnifique avantage de ne laisser aucune séquelle physique dès lors qu'ils sont bien utilisés.
Mon père ne supporte pas la désobéissance, l'oisiveté ou encore le bruit, si bien que lors des moments de "liberté" entre chaque leçon de ma mère, si par malheur je joue à autre chose qu'au roi du silence, mieux vaut pour moi que je serre les dents en attendant que la colère passe.


_________________


Dernière édition par Céleste A. Black le Mar 29 Déc - 21:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Sam 26 Déc - 13:24

L'Histoire

sans fin


Everything must be played by its rules



Queen of her own little world, and pawn in their own.


On m'a dit que mon sang était royal parmi les sorciers, j'ai cherché à régner, j'ai trouvé mon royaume au sein des Serpentards.

Droite comme un I, tenue parfaite, valise préparée selon une liste rigoureusement vérifiée, fournitures de première qualité, je fais mon entrée à Poudlard en bonne et due forme. Mes cheveux noirs de jais, ma peau claire et ma tenue sombre ne laissent aucun doute sur mon identité, et si doute il y avait, mon prénom vient compléter le tableau, bien qu'un poil hors catégorie. Une Black fait sa rentrée aujourd'hui.
La plus grande partie du voyage je la passe seule, dans un compartiment que beaucoup évitent. J'ai vécu plutôt recluse en dehors des galas familiaux et je n'ai pour ainsi dire aucun ami.

- Ben alors, tu es toute seule ?

Je retire ce que j'ai dit, je n'ai qu'une amie, Alcyone, elle est également ma cousine à je ne sais quel degré. Enfants, nous avons sympathisé lors des rencontres familiales. J'envie sa facilité à aller vers les gens et discuter avec eux, à dire ce qu'elle pense et faire ce qu'elle ressent. D'un autre côté, cela me terrorise, je ne peux m'empêcher d'imaginer chaque fois les retombées possible si j'osais faire comme elle.
Tandis qu'elle rentre tout sourire, je lisse les plis inexistants de ma robe.

- On a lancé une bombabouse dans le compartiment à côté de celui où j'étais, ça empeste dans tout le couloir, du coup j'ai voulu marcher un peu. Tu lis quoi ?
- Le livre des sorts et enchantement niveau 1. J'ai hâte de les essayer.
- Oh tu vas voir le cours d'enchantement est super, par contre si c'est le matin, évite les rangs de gauche, on a le soleil dans les yeux.

Alcyone entre en seconde année, elle va très vite devenir mon guide dans ce nouvel endroit. Elle sera aussi ma camarade de révisions par moments, ma confidente, et je servirai de modèle pour ses futures créations, en toute discrétion.
On discute un peu, sa bonne humeur me fait du bien et me fait oublier un peu mon angoisse.

- On va bientôt arriver, je vais retourner me changer.
- Alcyone ? Tu crois que je serai dans la bonne maison ?
- Bien sur que oui, je n'en doute pas une seconde ! Je te garde une place à la table des verts.

Son sourire disparaît dans le couloir et je me lève pour attraper mon uniforme dans ma valise.
Plus tard, il s'avère que le choixpeau hésite un peu, me trouvant des qualités de bleue. Mais je reste une Black tout ce qu'il y a de plus classique, et à mon grand soulagement, sans même avoir à le demander, je rejoins la table d'Alcyone sous les applaudissements.

♦♦♦

Sixième année, ma conduite exemplaire et mes notes brillantes doublées de nombreuses heures passées à donner des cours de soutien à mes camarades de Serpentard me valent la nomination de préfète.
J'arbore l'insigne fièrement et officialise ma devise. Si une règle ne peut être contournée, elle est faite pour être respectée. Cela ne me rend pas très populaire, mais les élèves les plus jeunes ou les plus en difficultés savent que je suis là également pour aider, pas seulement pour fliquer les gens. En revanche ma collègue rouge et or me voue une haine viscérale qui est ma foi entièrement réciproque. Entre nous c'est la guerre, pour le trophée, pour les meilleurs notes, pour tout.
Je développe par ailleurs, malgré un goût presque inexistant pour les duels, une facilité déconcertante pour les sortilèges informulés. Les potions sont également un de mes passes-temps favoris.

♦♦♦

Premier retour à la maison pour les vacances depuis que j'ai été nommée préfète. J'espère voir dans les yeux de mes parents la fierté tant attendue. Mon père ne le voit pas de cet oeil là, il arrache l'insigne de mon gilet en pestant.

- Voila ce que cela donne, de laisser sa fille étudier auprès de cet illuminé. On la récupère arrogante et persuadée de pouvoir atteindre un poste de pouvoir. Non sens !
- Mais père c'est un honneur, c'est injuste vous devriez être fier de moi !
- Je devrais ?

Ce n'était pas un ordre, je n'aurais jamais osé, mais il le prend comme tel. Il est de mauvaise humeur, pour je ne sais quelle raison, et les choses passent très mal. Je suis tellement surprise de prendre une gifle que j'en perds l'équilibre. Sur ma joue se dessine en rouge la marque laissée par l'insigne encore dans sa main lorsqu'il l'a levée sur moi. Je serre les dents, je ne veux pas que mes yeux s'embrouillent, je mérite cet insigne, c'est injuste.

- Vois, ma fille, ce que tu pousses ton père à faire ! À cause de toi il s'est abaissé à la force physique des moldus. Et cette marque va puiser toute mon énergie et mon temps avant de bien vouloir disparaître. Qu'ai-je donc bien pu faire pour perdre cinq fils et mériter une fille comme toi à la place ?

Ma mère s'évertue à retirer la marque disgracieuse à l'aide de tous les sortilèges de médicomagie qu'elle connaît. Bien entendu à l'entendre tout est de ma faute. Et en plus de ça j'ai faillit gâcher mon joli visage, mon seul atout à l'en croire.
Qu'à cela ne tienne, l'objet de ma seule et unique fierté personnelle continuera à trôner élégamment sur ma tenue. Cette nuit, je force le bureau de mon père et je le récupère.

Lors de me retour à la maison pour les vacances de pâques, mon père découvre le nouveau stratagème que j'ai mis en place. J'ai adapté un sortilège de glu perpétuelle de sorte à pouvoir transférer l'objet de vêtement en vêtement sans pour autant pouvoir être retiré par quelqu'un d'autre. Il est furieux, furieux de constater mon acte insolent et vexé d'avoir toute les peines du monde à retirer le malencontreux symbole.
Ce jour-là, je découvre la douleur pure, celle que l'on n'oublie jamais, celle qui vous ronge et qui vous ferait faire n'importe quoi.

- Endoloris !


_________________


Dernière édition par Céleste A. Black le Mar 29 Déc - 21:12, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Sam 26 Déc - 13:24

L'Histoire

sans fin


Don't touch me with your filthy hands



Come and meet your future my child.


- Céleste A. Dolohov. Je trouve que ça sonne plutôt bien.
- L'important c'est que son sang soit pur.

Je reste un moment étourdie dans l’embrasure de la porte, le temps pour que mes parents s’aperçoivent de ma présence. Nous sommes en pleines vacances de printemps, c'est la fin de ma dernière année à Poudlard.

- Vous avez déjà trouvé quelqu'un ?

Un petit sourire se dessine sur les lèvres de ma mère tandis que mon père lève les yeux au ciel, comme si je venais de sortir la plus grosse idiotie de l'histoire de la magie.

- Il faut te marier dès ta sortie de Poudlard, après ce sera trop tard et toutes tes petites camarades auront dégoté les plus beaux partis. Bien entendu ton père et moi avons donc fait en sorte que tout soit prêt depuis des mois.
- De toute façon depuis ma promotion je ne vois pas qui pourrait refuser ta main.

Je déglutis difficilement, les yeux écarquillés. Bien sûr je sais depuis toujours que ça allait arriver, que j'étais née pour permettre une alliance importante à défaut de perpétuer le nom des Black. Mais là, comme ça, du haut de mes dix-sept ans c'est trop tôt, je suis encore élève, je ne connais rien aux garçons, aux hommes. La terreur à nouveau, le précipice, la nouvelle vie qui va trop vite.

♦♦♦

Juin 1977, mes parents et mes futurs beaux parents sont réunis autour des deux futurs tourtereaux autour de la table. Je n'arrive pas à avaler quoi que ce soit, ma robe me serre, je respire très mal sans pour autant le montrer, j'ai l'impression que je vais sombrer.
Sevastian ne cesse de me jeter des regards que je qualifie de lubrique, bien que tout ce langage me soit complètement étranger. Il est déjà venus quelques fois, entraîné par ses parents pour faire connaissance. Je me suis toujours efforcée de ne pas rester seule avec lui, il ne m'inspire aucune confiance, il me met mal à l'aise. Je fais tout pour le cacher, devant les parents j'affiche un sourire radieux et des politesses, devant Sevastian je sors toute une panoplie de sarcasmes destinés à le décourager. Je ne pense pas que cela puisse marcher un jour.

Mes yeux s'écarquillent alors légèrement sous la surprise, Sevastian, assis à ma droite, vient de poser sa main sur mon genou. Je n'ose rien dire, mon père me fait face, je suis morte de honte. Sa main remonte doucement le long de ma cuisse, je sens mes joues s'empourprer et j'en lâche ma fourchette qui cogne contre l'assiette, attirant un froncement de sourcil de la part de mon père pour ma maladresse évidente.

- Arrête.

Je siffle cet ordre entre mes dents, il s'en moque comme de sa première chemise et continue son avancée. En toute discrétion je glisse ma propre main sous la table et éloigne la sienne d'un geste sec. Je le fusille du regard mais mes joues rougies ne mentent pas sur le trouble apporté par son incursion. Cela l'amuse, je peux le voir à la façon dont il me regarde en souriant en coin. Je le soupçonne d'avoir connu des dizaine de femmes, mais avec moi ce doit être follement amusant, de voir mon air choqué à chaque avance.

Le dîner se termine et comme à son habitude Sevastian se débrouille pour me glisser quelques mots à l'oreille avant de quitter le manoir de ma famille. Je n'avais jamais osé imaginer une telle perversité chez quelqu'un. Je ne suis pas complètement naïve et je sais ce qu'est le devoir conjugal mais entre les explications guindées et techniques de ma mère et ce qu'il me susurre à l'oreille il y a un gouffre.

- Tu es absolument dégoûtant.
- Sous tes airs de petite prude je suis certain que tu es trempée.
- Si on m'oblige à t'épouser, je me tue.
- Laisse-moi ce plaisir ma jolie.

Tant pis si mon départ est trop rapide, tant pis si je subis les foudres de mon père à coup de Doloris plus tard. J'esquisse une rapide révérence à l'intention des parents de Sevastian et je transplane dans ma chambre sans un regard pour ce dernier. Arrivée en haut je crie, je hurle, je manque d'en briser ma fenêtre d'un coup de baguette. Je ne veux pas épouser cet être abject et sans retenue, je ne veux pas.
Pourtant il le faut, je suis née pour ça.

♦♦♦

L'arrivée des District a tout remis en question. Sevastian est dans le 1er et mon père a rompu les fiançailles, estimant qu'il était maintenant trop bas pour m'épouser. La délivrance, le soulagement, et puis l'attente. Avec tout ces changements, la disponibilité des dignes héritiers de sang pur au Capitol est restreinte, les négociations traînent en longueur. J'ai maintenant 20 ans et j'attends encore de savoir si un nouveau nom va me tomber dessus. Je parade dans toutes les réceptions, ce qui a au moins un avantage.

- Non ça fait trop, faut que je retire ça. Là, voila. Attends, bouge un peu, c'est bon c'est fluide ? Je rajouterais bien une couture ici par contre.
- Je vais te dire que je la trouve parfaite mais ça ne changera pas de d'habitude.
- Sois un peu objective aussi ! Tu m'aides pas tellement !

Je pouffe tandis qu'Alcyone agite sa baguette moitié concentrée, moitié amusée. Nos essayages égaient mes journées. Depuis qu'elle a débuté la couture, j'ai toujours insisté et miraculeusement eu gain de cause pour qu'elle conçoive toutes mes robes. Elle est la meilleure styliste du capitole, en toute sincérité.

- Tes robes sont bien le seul point positif de ces galas à rallonge.
- Fais pas ta rabat-joie, on s'y amuse quand même !
- Oui. C'est pas désagréable, juste un peu répétitif.

Cela me fait aussi oublier les jeux que mon père me force à regarder. Si je ne montre aucune défiance envers le système de district (qui m'a sauvée de Sevastian), ni l'importance du sang, je n'apprécie pas du tout les Blood Games. Je les trouve barbares et sans intérêt. Mais ignorer cela ou même protester quand son père fait partie du cercle très fermé du Lord et qu'il dirige le département de la justice magique...

Finalement les choses n'ont vraiment pas changé. Je reste une fille au sang pur à marier dans un monde où je n'interviens pas et que je me contente d'observer sans mot dire. J'aimerais pouvoir faire, dire, croire, penser. J'aimerais bien avoir un travail comme Alcyone, choisir avec mon coeur celui qui partagera ma vie. Dans un autre monde peut-être.


_________________


Dernière édition par Céleste A. Black le Mar 29 Déc - 21:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
She walks in starlight in another world
avatar


Alcyone L. Yaxley
∞ Parchemins : 383

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 12:14
Bienvenue par ici Celeste !

Pas de soucis pour ta fiche, merci de nous avoir prévenu

Et au passage, tu es carrément sexy

_________________
LIVE AND LET DIE
When you were young and your heart was an open book, you used to say live and let live. You know you did. But if this ever changin world in which we live in makes you give in and cry say live and let die. Live and let die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 17:12
Merci beaucoup ! ♥️

Je te retourne le compliment :/o: (sans rire mes deux actrices favorites sont Nina et Phoebe)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
She walks in starlight in another world
avatar


Alcyone L. Yaxley
∞ Parchemins : 383

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 17:42
On est obligées d'être potes de toute façon !

Copiiinees:
 

_________________
LIVE AND LET DIE
When you were young and your heart was an open book, you used to say live and let live. You know you did. But if this ever changin world in which we live in makes you give in and cry say live and let die. Live and let die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 17:53
Haaaan oui !

En plus c'est totalement plausible, même si leur personnalité n'est pas la même elles ont pas mal de bases communes.. Filles de sang pur forcées à rentrer dans le moule, au Capitol.. Quasi même âge ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
She walks in starlight in another world
avatar


Alcyone L. Yaxley
∞ Parchemins : 383

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 18:06
En fait, j'avais zappé, mais les Black et les Yaxley sont reliés dans la généalogie :**: Donc on a vraiment moyen de se faire un truc ! Breeeef, j'arrête de polluer ta fiche mdr

_________________
LIVE AND LET DIE
When you were young and your heart was an open book, you used to say live and let live. You know you did. But if this ever changin world in which we live in makes you give in and cry say live and let die. Live and let die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Edward W. Knight
∞ Parchemins : 36

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 20:10
Bon je m'introduis dans votre petit échange juste pour te souhaiter la BIENVENUE !

Amuses-toi bien parmi nous ! Wink

PS : j'approuve grandement ton avatar

_________________

Edward W. Knight
"La nature fait les sorciers semblables, la vie les rend différents"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Basile C. Prewett
∞ Parchemins : 47

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 21:08
Bienvenue sur TBG jolie Céleste ! :**:

_________________

   
If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


Invité

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 22:19
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Dim 27 Déc - 22:20
Merci merci vous êtes tous adorables, je vais me plaire ici :sweet:

Alcyone => Bah on est tous un peu reliés Mais en effet selon l'arbre généalogique remontant à Phineas, la seconde génération comporte un Arcturus marié à une Lysandra Yaxley

(http://vignette2.wikia.nocookie.net/harrypotter/images/2/28/TFB-1.jpg/revision/latest?cb=20110812133536&path-prefix=fr)

Bon après je me gêne un peu parce qu'en regardant cet arbre je vois pas où pourrait être ma Céleste... Alors on va faire style hein.. (c'est pour ça que je ne compte pas nommer directement ses parents dans son histoire)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alecto T. Carrow
∞ Parchemins : 101

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Lun 28 Déc - 16:11
Bienvenue à toi Miss Black

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Lun 28 Déc - 18:29
Merci :hearty:

En passant, j'adore Alecto et j'adore Kaya

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Calvin Bridgefield
∞ Parchemins : 66

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Lun 28 Déc - 20:12
Comme je n'ai pas pu avant te le souhaiter. Et même si je l'ai fait sur la CB bref Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Lun 28 Déc - 21:58
Mieux vaut trop que pas assez non

Merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I am the master of fright
avatar


The Blood Master
∞ Parchemins : 168

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Mar 29 Déc - 23:13

Capitole



∞ Ta fiche est parfaite et l'histoire est joliment écrite ! On a hâte de pouvoir rpotter avec toi ! :**: Bienvenue chez toi !


Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation.

Tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous.  Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller à l'état civil pour tous les recensement et demandes en tout genre (avatars, rang, logement, métier...). C'est dans ce coin que ça se passe.

Ensuite pense à ouvrir ton sujet de relations afin de te créer des liens avec toute la communauté de TBG. Il y a aussi la gestion des rps que tu trouveras par ici. Tu vas pouvoir organiser tes réponses mais aussi demander aux autres de rpotter avec toi dans leurs sujets.

D'autre part, pense à acheter un hibou car tu pourras en échanger avec les membres du forum juste là.

Toute l'équipe de the Blood Games te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu te plairas avec nous  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodgames.forumactif.org



Contenu sponsorisé

Re: Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?   
Revenir en haut Aller en bas
 

Céleste Aurora Black - Mirror Mirror on the wall, who is the purest of them all ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blood Games :: Les Papiers du Ministère :: Quel est ton district ? :: Fiches acceptées-