Once Upon a Time ✖ Celestian


avatar


Sevastian A. Dolohov
∞ Parchemins : 102

Once Upon a Time ✖ Celestian   
Lun 4 Jan - 19:08


   
Once Upon a Time
   
ft. Celeste & Sevastian ۰ Capitole.

   


Tes pas foulèrent la sortie du Ministère avec satisfaction. La journée avait été longue. Tu préférais de loin les missions sur le terrain. Lorsqu’il s’agissait de t’enfermer dans un bureau, tu pétais les plombs. La paperasse, les dossiers et rapports en tout genre, il n’y avait rien de tel pour t’ennuyer à mourir. En intégrant le ministère et ce poste si convoité, tu avais fait la fierté de ton père. Un pas de plus vers le lord. Pas qu’il avait lui même échoué, pensais-tu amer. Tu te fichais bien de cette situation. Tu avais passé l’âge des Blood Games. Le District un t’apportait les avantages du Capitole sans en avoir les inconvénient. Mais tu portais un nom et selon ton géniteur, tu en étais le fier héritier. D’un mouvement de tête, tu te décidais à oublier ces pensées exaspérantes, surtout lorsqu’elle te poussait à mettre au creux de ta cervelle l’image de ta nouvelle fiancée. Si la famille des Black avait tout de suite annulé celles qui t’unissait à Céleste, ton père n’avait pas mis beaucoup de temps à se remettre en selle. Rapidement un pacte s’était tissé avec les Lestrange. La fortune et la renommée des Dolohov n’était tout de même plus à prouver… Que cela soit toi ou ton cousin, vous étiez une source sûre et puissante pour l’avenir des Dolohov. Votre nom assurait à ces Anglais pur souche, une main sur les pays Slave. Cela étendait en quelque sorte leur soif de pouvoir. Ce qui n’était pas rien… Mais tu te fichais de tout cela. Tu préférais les relations d’un soir plutôt que de t’imaginer piégé avec une seule et même épouse…

Les femmes avaient à tes yeux que très peu de valeur. C’était ainsi que tu avais été éduqué par ton père qui n’avait jamais repris d’épouse suite à la mort de ta mère de par ses propres mains. Ton regard s’attarda sur une vitrine avec plusieurs chemises pour homme. Ce fut à travers la vitre que tu aperçus, Céleste Black. Tes yeux se plissèrent un instant. Si tout c’était déroulé comme prévu, elle serait certaine ta femme à l’heure actuelle. Tu avais tenté un nombre incalculable de fois de l’attirer dans tes draps. Sa réputation de vierge t’avait, il fallait l’admettre plus que tenter et tu t’étais mis en tête de la défleurer.  Selon les rumeurs, elle la gardait précieusement pour son mari… Que tu n’étais jamais devenu. Comme quoi, elle devait se féliciter tous les jours de ne pas avoir cédé à tes avances, parfois plus ou moins douteuses.

Une lueur amusée dans le regard, tu te décidais à rentrer dans le magasin. Une envie de voir si en ces quelques mois, il s’était opéré un changement en elle. Une envie de t’amuser. Une fois encore encore de tester ses limites. Une de tes grandes distractions alors que tu repensais à Desdemona que tu avais repoussé dans ces derniers retranchements avant de l’attirer d’une façon totalement malsaine dans tes draps.

Silencieusement tu t’étais glissé dans le dos de l’héritière des Black. Tes yeux s’arrêtèrent un instant sur la courbure de ses hanches avant de remarquer ce qu’elle était en train d’observer depuis plusieurs minutes. « Si tu comptes offrir ce truc à ton futur époux, tu ne vas pas avoir beaucoup de succès. » Délicatement, ta main se posa sur sa nuque révélée par sa douce chevelure relevée. Tes phalanges glissèrent sur son épaule pour la faire pivoter légèrement, la rapprochant subtilement de toi sans en avoir l’air, mais surtout afin de lui montrer des dessous féminins faits dans une dentelle fine et délicate de couleur rouge. Tu attrapais l’ensemble pour lui mettre dans les mains. « Ceci serait plus aux gouts d’un homme. Si tu veux, tu peux aller les essayer en cabine, je te dirais ce que j’en pense. » Un sourire étira tes lippes avec une lueur malicieuse au creux de ton regard. A travers ce discours, tu cherchais à voir sa réaction et après tout, si tu pouvais t’envoyer en l’air dans le fond d’une cabine après une longue journée de travail, c’était toujours ça de pris. Peut-être qu’elle avait enfin fini de s’accrocher comme une forcenée à sa vertu et qu’elle savait enfin profiter de la vie…

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Comme Une Ombre
Je serai l'accident sur le bord de ta route. La larme du poison cachée entre les gouttes. Le joueur de pipeau qui fait danser les serpents.Je serai comme une ombre à chacun de tes pas. Comme une maladie qui frappe et qui s'en va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Céleste A. Black
∞ Parchemins : 64

Re: Once Upon a Time ✖ Celestian   
Lun 4 Jan - 21:41


   
Once Upon a Time
   
ft. Celeste & Sevastian ۰ Capitole.

   


Un sourire satisfait habille mon visage devant la parfaite couleur turquoise qu'a pris la potion que je prépare. La plupart du temps je ne me sers d'aucune de mes préparations. Parfois je les donne à mère ou à père lorsque cela peut leur servir, le reste du temps elles finissent chez l'apothicaire qui ne se gêne pas pour les placer au milieu des siennes sans me filer la moindre mornille.

Je m'en fiche un peu, l'avantage à être dans ma cage dorée c'est qu'en grattant un peu les barreaux je peux facilement m'acheter une boutique entière. En parlant boutique, cela me paraît être une occupation agréable pour terminer la journée, qui, ma foi, n'a pas si mal débuté. Pas de sortilège insupportable, pas de leçon de maintient interminable, mes parents sont tout deux au ministère pour je ne sais quel sujet qui "ne te regarde pas". D'un geste de baguette je transvase la préparation dans plusieurs petites fioles que j'envoie voltiger jusque dans mon sac. Attrapant ma cape au mur, je franchis la porte du manoir pour transplaner librement jusqu'au chemin de traverse.

L'air est agréable, il fait frais mais le soleil reste assez doux. J'aime cette partie de l'hiver, lorsqu'il se dirige vers sa fin et que les journées se rallongent.
Il ne me faut que quelques minutes pour déposer ma dernière création du jour auprès de l'apothicaire toujours aussi ravis. Cette fois il me retient en appelant mon nom avant que je franchisse la porte. Un donné pour un rendu s'échappe de ses lèvres tandis qu'il me tend une petite bourse remplie de baies de gui. Je le remercie poliment avant de rejoindre l'extérieur et de faire un peu de lèche-vitrine.

Mes pas m'arrêtent devant une boutique de confection, même si la plupart de mes vêtements sont faits par Alcyone, elle n'a pas non plus le temps de faire toute ma garde robe. J'aime changer régulièrement mes tenues et ma bonne humeur actuelle me donne envie de me soulager de quelques galions pour un peu de coquetterie.

J'observe depuis quelques minutes les dessous féminins avec toute la décence qu'il est possible d'afficher afin d'éviter tout regard réprobateur. Pourquoi n'y-a-t'il pas de pièce réservée à ces vêtements loin des autres clients ? Mon regard s'attarde sur les modèles les plus discrets, loin de moi l'idée de chercher la fantaisie, de toute façon personne n'est là pour les voir.
Soudain mes yeux se relève de leur observation continue pour s'écarquiller légèrement. Cette voix, je la reconnaîtrais entre mille, un velours à l'oreille mais avec l'effet de braises ardentes sur ma pudeur.


- Si tu comptes offrir ce truc à ton futur époux, tu ne vas pas avoir beaucoup de succès.

Ses doigts sur ma nuque font remonter un frisson électrique le long de ma colonne et mon coeur s'accélère. Je le hais, je le hais lui et sa lubricité cachée dans un calme olympien. Doucement, sa main glissant sur mon épaule, il me fait pivoter légèrement et mon regard se pose sur ce qui doit sous doute mieux attirer son attention que ma précédente observation. Sait-il que cette couleur est en vérité ma préférée ? J'en doute, je la porte très peu, je la trouve trop visible, trop attirante. Beaucoup de choses me plaisent et me tentent sans pour autant réussir à me convaincre il est vrai. Je n'ai pas le temps de réagir, de froncer le nez devant tant d'érotisme en tissu qu'il attrape l'ensemble de sous-vêtements pour le placer entre mes mains.

- Ceci serait plus aux goûts d’un homme. Si tu veux, tu peux aller les essayer en cabine, je te dirai ce que j’en pense.

Mes joues s'empourprent et je reste quelques secondes figée sans rien savoir dire avec l'objet du délit entre les doigts. Je ne suis pas une inconditionnelle des culottes en coton et soutanes mais l'idée de porter ce genre de dessous aux yeux d'un homme me met déjà dans un inconfort certain. L'idée, donc, de les porter devant Sevastian me met dans une honte totale, car j'imagine sans mal, bien malgré moi, ce qui se trame dans son esprit devant une invitation pareille.
Devant son sourire malicieux je reprends contenance, furieuse et replace sèchement l'ensemble à sa place.


- Tu devrais déjà avoir honte de me faire ce genre de proposition en public alors ne compte vraiment pas à ce que je sois d'accord.

Merlin tout puissant, pourquoi mon coeur bat à cette vitesse, j'ai l'impression qu'il rythme tout le magasin. Il a le don pour me mettre dans des états.. de rage, oui, c'est de la rage, rien d'autre, absolument rien d'autre. C'est dégoûtant ces idées là enfin ! Oh fichtre je crois que j'ai de la fièvre.

- Va donc prendre une douche froide et laisse moi me racheter des... chaussettes en paix.

Les districts ont rompus nos fiançailles et il faut qu'il trouve le moyen de me tomber dessus quand même. Je dois être maudite, moi et mes chaussettes.
Pas décidée à revenir sur mon idée stupide de chaussettes neuves, je bouscule légèrement son épaule en frayant mon chemin vers le comptoir pour régler mes achats. Son pas solide suit le mien, je le sens légèrement amusé, comme souvent, serais-je une vaste blague ? Un regard dans le miroir situé derrière le comptoir confirme l'allure rosée de mes joues. Il faut vraiment que je reprenne mes esprits avant que le vendeur n'arrive.


- Qu'est-ce que tu viens faire ici de toute façon, ce n'est pas comme si tes vêtements avaient le temps de s'user vu le temps que tu les gardes en général.

En privé j'aurais pris la fuite, en public, je ne vais pas me mettre à courir au milieu des clients. Ma meilleure arme est donc le sarcasme.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sevastian A. Dolohov
∞ Parchemins : 102

Re: Once Upon a Time ✖ Celestian   
Mer 13 Jan - 1:22


   
Once Upon a Time
   
ft. Celeste & Sevastian ۰ Capitole.

   


Ton regard coule sur elle telle l’eau qui glisse sur un corps nu sous la douche. Tes propos sont volontairement crus, intimes. Tu connais Céleste comme si tu l’avais faite. Elle est de celles qui rougissent lorsqu’on lui parle de sexe. La frôler la perturbe et ce n’est rien lorsqu’on ose la flatter. Chaste et pure. Que pourrait demander de mieux un futur mari qui la prendrait en épouse ? Toi, clairement, ce n’est pas ta priorité. Tu te fiches bien de savoir que la Lestrange ait déjà vu le loup ou non. Ce qui t’amuses, c’est choquer l’héritière des Black. Même si pour cela tu vas un peu loin, laissant tes doigts se glisser sur sa chair. Même si pour cela tes mots dépassent ta pensée. Tu te délectes de ses réactions. De ses joues rosies sous tes remarques et tes oeillades. Tu ne doutes jamais de toi et ton pouvoir sur la gente féminine. Et si l’une d’entres elles venaient à te résister, tu savais toujours comment la mener à toi. En respectant les règles de bienséances. Ou pas. Un sourire étire tes lippes devant son silence puis sa tentative de repartie. « Tu devrais déjà avoir honte de me faire ce genre de proposition en public alors ne compte vraiment pas à ce que je sois d’accord. » Tu levais les mains de manière innocente et affichait un air tout aussi éloquent. « C’était pour rendre service. Entre ex-fiancés, on peut bien s’entraider. Je pense surtout au bien être de mon successeur.Si tu es toujours aussi prude qu’à l’époque… Quant à ta réputation s’il part voir ailleurs…  » Tu as l’air presque réellement affecté. Ce n’est qu’un masque déjà effrité vu les pensées qui traversent déjà ton esprit. « Va donc prendre une douche froide et laisse moi me racheter des... chaussettes en paix. » Tu arques un sourcil sceptique face à sa repartie mais tu ne bronches pas. Après tout, si elle croit te persuader qu’elle était là pour cela. « Tu sais Céleste…  » Tu la forces à regarder une vendeuse, détournant son visage à l’aide d’une main sur son menton. « La vendeuse aussi porte des sous-vêtements. Ce n’est pas un sujet interdit… D’ailleurs, vu l’absence de plis sur son joli postérieur, elle doit porter un tanga. » La libérant, tes yeux se posent sur ses propres courbes. « Tu devrais en faire autant. » Mais tu n’as pas vraiment le temps de peaufiner l’attaque que tu préparais tranquillement. C’est à dire appeler la vendeuse pour lui demander des conseils pour ta ‘fiancée’. La brune reprend sèchement la parole et s’éloigne déjà vers la caisse. « -Qu'est-ce que tu viens faire ici de toute façon, ce n'est pas comme si tes vêtements avaient le temps de s'user vu le temps que tu les gardes en général. » Un rire s’échappe de ta gorge à cette remarque. « Ce n’est pourtant pas durant le peu de temps où on a été fichu ensemble que tu as pu t’en rendre compte. Tu m’espionne miss Black ? » Un sourire arrogant s’imprime sur tes lèvres et tu viens t’accoter juste derrière au niveau des caisses en attendant qu’une vendeuse vienne encaisser les ‘chaussettes’. C’est alors un jeune homme qui arrive. D’un geste lascif, tu ajoutes sur la pile de Céleste le fameux ensemble rouge que tu avais trouvé pour elle dans les rayons. Sourire de charmeur aux lèvres, tu glisses ton bras autour de sa taille. Parfait dans le rôle du petit ami amoureux… «Je sais que tu le voulais, ça me fait plaisir ma chérie. » Tu viens déposer un baiser sur sa tempe. Devant le vendeur et les quelques clients, elle ne peut clairement pas faire d’esclandre. Ce serait tellement malvenu. Par contre, pour toi, c’est une aubaine. Un parfait petit jeu. Tu sors de ta poche une bourse pleines de galions. « Oh il me semble que tu as oublié la nuisette pour la nuit de noces. Vous gardez nos articles ?  » D’un air entendu, le vendeur hoche la tête s’imaginant déjà des choses quant aux deux amants présumés. Lentement mais avec fermeté, tu entraines la jeune femme vers les parures de nuit, toutes plus sensuelles les unes que les autres. « Fais moi rêver. Laquelle aurais-tu porter pour notre première nuit ? » Tu t’es glissé dans son dos et tu as murmurer ces propos aux creux de son oreille.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Comme Une Ombre
Je serai l'accident sur le bord de ta route. La larme du poison cachée entre les gouttes. Le joueur de pipeau qui fait danser les serpents.Je serai comme une ombre à chacun de tes pas. Comme une maladie qui frappe et qui s'en va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

Re: Once Upon a Time ✖ Celestian   
Revenir en haut Aller en bas
 

Once Upon a Time ✖ Celestian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blood Games :: Le Royaume Uni :: Le Capitole :: Le Chemin de Traverse-